Article

Perspectives d’investissement ESG : Comprendre les données et les défis réglementaires

Perspectives d'investissement ESG en 2023
Perspectives d'investissement ESG en 2023
Points importants à retenir
1

Aujourd'hui, les investisseurs ne peuvent plus ignorer les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). En 2023, nous nous concentrerons plus particulièrement sur quatre thèmes qui peuvent aider nos clients à contourner plusieurs difficultés.

2

Dans un contexte de recueil de données compliqué et d'intérêt grandissant – réglementaire ou autre – pour les préférences des investisseurs en matière de durabilité, nous souhaitons améliorer la qualité de nos conversations sur tout ce qui concerne l'ESG. 

3

Parmi les autres grands thèmes privilégiés figurent l'aspect social de l'ESG, l'importance de l'adaptation au climat et de la biodiversité et une meilleure compréhension des réglementations ESG divergentes dans le monde. 

  • Cathrine%20de%20Coninck-Lopez

    Cathrine de Coninck-Lopez

    Responsable ESG mondiale

De plus en plus, les investisseurs doivent vérifier que leurs valeurs d'investissement correspondent bien aux critères ESG. Dans ce contexte, l'intérêt de la sphère médiatique et une plus grande sensibilisation au greenwashing seront les principaux thèmes à partir de l'année 2023.

Les thèmes qui seront particulièrement étudiés par l'équipe Global ESG d'Invesco en 2023 sont entre autres :

1. Aider nos clients à évoluer dans un paysage ESG complexe

L'innovation dans les produits et les solutions

En 2022, Invesco a inauguré plusieurs stratégies ESG, notamment « net zéro » et « progrès social ». Ces solutions devraient susciter un plus grand intérêt de la part de nos clients en 2023.
 
La structuration du paysage de données

Invesco utilise plus de 50 sources de données ESG différentes. Nous avons bien compris l'enjeu autour des données, c'est pourquoi nous avons lancé en 2022 l'outil ESGCentral pour aider nos clients internes et externes à évoluer dans une telle complexité. Nous espérons que cet outil sera un véritable facilitateur de publication d'informations sur les portefeuilles en 2023.

Le vocabulaire ESG

Invesco Consulting a mené une enquête auprès de 1 500 conseillers financiers aux É-U et leur a prodigué des conseils pour entamer des conversations ESG avec les investisseurs particuliers. Dans les discussions sur le test d'adéquation de MIFID II, 20-40 % des clients ont coché « oui » pour manifester leur préférence pour la durabilité. L'étude d'Invesco Consulting a découvert que près de 80 % des particuliers souhaitaient en savoir plus sur le lien entre leurs valeurs et les options d'investissement.

2. Plus de conversations sur le (S)ocial

Les problèmes sociaux ont occupé 40 % de nos conversations avec les entreprises, à comparer aux près de 60-70 % pour les problèmes environnementaux et de gouvernanceii. Tout laisse à penser que les problèmes sociaux seront sur le devant de la scène en 2023.

Aujourd'hui, les signalements de problèmes sociaux et la manière de les gérer varient à travers le monde. Les données provenant de World Benchmarking Allianceiii l'illustrent bien. En janvier 2022, un millier d'entreprises ont été passées au crible de 18 indicateurs sociaux regroupés autour des thèmes du travail décent, des comportements éthiques et du respect des droits de l'Homme. Le score moyen était de seulement 5,2 sur 20.

Les droits de l'Homme sont un autre sujet important. L'UE a publié son plan d'action à ce sujet en août 2022 et les É-U ont soumis au vote une loi relative à l'approvisionnement respectueux des droits de l'Homme, elle aussi entérinée au cours de l'été 2022. Ces évolutions augmentent la pression sur les investisseurs, les incitant à mettre en oeuvre une diligence raisonnable, laquelle est limitée par la disponibilité des données.

En 2022, nous avons élargi les données sur notre plateforme de recherche ESG exclusive, appelée ESGintel. Désormais, elle comprend une note sur les droits des enfants, qui est un indicateur des droits de l'Homme dans la production et les produits et services. Cette note est générée par le Global Child Forumiv.

La question de la rémunération et du nombre élevé de résolutions d'actionnaires seront probablement les thèmes abordés lors de la saison du vote des actionnaires de 2023. La crise boursière pourrait inciter les entreprises à émettre des actions pour permettre à leurs employés de recevoir une compensation à la diminution de leurs primes.

Nos équipes d'investissement doivent voter selon les consignes de vote de la politique globale d'Invesco, tout en exerçant leur propre jugement sur la performance de l'entreprise.

3. Adaptation au climat et plans de transition

L'adaptation au climat est la capacité des personnes et de la nature à s'adapter aux risques liés au changement climatique. En 2022, la finance relative à l'adaptation au climat ne représentait qu'environ 10 % de l'ensemble des obligations vertes émises. Cependant, ce chiffre devrait augmenter considérablement en 2023, notamment grâce à l'utilisation des produits dans les marchés émergentsv.

L'année 2023 devrait voir la publication du dernier rapport du groupe de travail Taskforce for Nature-related Financial disclosures (TNFD), lequel jettera les bases de la publication d'informations des entreprises sur la biodiversité. Un autre élément clé sera l'indicateur numéro 7 du règlement européen SFDR. 

L'interaction entre le climat, la biodiversité et la sécurité alimentaire est aussi non négligeable. L'essor de la « smart food » s'accompagne d'un débat sur la perte de biodiversité. En 2023, L'UE autorisera la modification génétique de certaines cultures pour assurer la sécurité alimentaire face au changement climatiquevi.

Alors que la finance de la biodiversité est de plus en plus prisée, le lien entre compensation climatique et capital naturel devient évident. Les solutions fondées sur la nature (NbS), sous forme de compensation carbone, pourraient permettre de réduire les émissions et d'augmenter la résilience fondée sur la nature. Le Forum économique mondial estime que les NbS pourraient fournir 37 % des réductions de CO2 nécessaires d'ici 2030 pour limiter le réchauffement mondial à 2° C, et ce à un coût inférieur que d'autres options plus connues. 

En ce qui concerne les entreprises, nous suivons de près le groupe de travail dédié à la transition, créé durant la COP27 de novembre 2022. Le groupe de travail britannique Transition Plan Taskforce (TPT) étudie également ce sujet jusqu'en février 2023. Déjà, certaines entreprises publient leurs propres plans de transition ; d'autres rapports devraient voir le jour en 2023. Le TPT, principalement dédié à la transitionvii, a été créé en avril 2022, et demande aux entreprises :

  • d'avoir des ambitions élevées en matière de changement climatique et de résilience ; 
  • de mener des actions à court, moyen et long termes ; 
  • d'instaurer des mécanismes de gouvernance et de responsabilité ;
  • de mettre en oeuvre des mesures visant à traiter les risques sur l'environnement et les actionnaires. 

4. Définition des critères ESG

Nous nous attendons à une plus forte consolidation des normes sur les produits de type investissement durable.

En 2022, les sociétés ont passé beaucoup de temps à mettre en oeuvre le règlement SFDR de l'Union européenne.

La FCA britannique a publié ses propres directives pour les labels ESG et les publications d'informations au 4e trimestre de 2022, et elle mènera une consultation à ce sujet courant janvier 2023. Les règles qu'elle propose sont différentes du SFDR ; elles sont plus proches des propositions de la SEC américaine. Ces règles devraient elles aussi être applicables au cours du premier semestre 2023.

De même, le régulateur Canadien établit ses propres objectifs en matière d'ESG. Quant à l'Asie, les régulateurs de Hong-kong et de Singapour ont publié des circulaires relatives à la publication d'information sur les fonds ESG ces deux dernières années.

Pour naviguer entre tous ces cadres différents, une société multinationale se doit de disposer d'une norme interne exclusive qui convienne à toutes les régions. Chez Invesco, nous avons expliqué en toute transparence comment nous associons ces définitions et nous envisageons de passer plus de temps à sensibiliser sur ce sujet en 2023.

Nomenclature des fonds ESG
Nomenclature des fonds ESG

FAQ

La directive concernant les marchés d'instruments financiers (MIFID) est une réglementation européenne qui est entrée en vigueur le 3 janvier 2018. Elle a pour but de renforcer la protection des investisseurs et d'améliorer le fonctionnement des marchés financiers afin de les rendre plus efficaces, plus résilients et plus transparents. Les « exigences d'adéquation » de cette directive impliquent que les conseillers du continent européen doivent demander à leurs clients quelles sont leurs préférences en matière de durabilité.

Le règlement sur la publication d'informations en matière de durabilité (SFDR) est une règle ESG obligatoire, imposée par l'UE aux gestionnaires d'actifs et autres acteurs des marchés financiers. L'article 6 traite des fonds qui n'intègrent aucun critère de durabilité et qui peuvent contenir des actions exclues par les fonds ESG, comme le charbon ou le tabac.

Dans le SFDR, l'article 8 porte sur les fonds qui intègrent des contraintes ou des restrictions environnementales et sociales. Les fonds de l'article 9 ont pour objectif un investissement durable.

Le terme Principale incidence négative (PAI en anglais) correspond à un facteur selon lequel les activités d'une entreprise ou d'une entité sont susceptibles d'avoir un impact néfaste sur l'environnement ou la société. Les PAI sont déterminées en fonction de la gravité et de la fréquence de l'impact, et elles varient selon le secteur d'activité et la région du monde.

Notes de bas de page

  • i  https://www.invesco.com/us/en/financial-professional/invesco-global-consulting.html 

    ii Source: Équipe Invesco Global ESG

    iii C'est une alliance qui oeuvre à l'échelle locale mais aussi mondiale afin d'orienter les contributions du secteur privé de sorte à atteindre les Objectifs de développement durable des Nations unies, cet ensemble de 17 objectifs mondiaux interconnectés conçus pour être une "référence commune de paix et de prospérité pour les peuples et la planète".

    iv Le Global Child Forum a été créé par la famille royale de Suède. Son but est de rassembler des dirigeants du monde de l'entreprise, de la société civile, du monde universitaire et des membres de gouvernements afin de susciter des actions qui oeuvreront dans le sens des droits des enfants. Ce forum regroupe plus de 3 000 entreprises à travers le monde et produit des évaluations de l'importance relative, des mécanismes de réclamation et des statistiques sur l'âge des travailleurs, entre autres.

    v Full-report-Global-Landscape-of-Climate-Finance-2021.pdf (climatepolicyinitiative.org)

    vi  https://www.efsa.europa.eu/en/news/faq-criteria-risk-assessment-plants-produced-targeted-mutagenesis-cisgenesis-and-intragenesis 

    vii Ce groupe de travail est décrit comme oeuvrant pour la publication d'informations financières liées au climat (en anglais TCFD), mais il travaille principalement sur la transition. Il est important car, en novembre 2021, la World Benchmarking Alliance a sondé 180 entreprises des secteurs du pétrole et du gaz ainsi que des fabricants de voitures électriques et des constructeurs automobiles. L'enquête a démontré que la majorité des entreprises à fortes émissions ne font pas d'efforts pour une transition juste.

Risques

  • La valeur des investissements et tout revenu fluctuera (cela peut être en partie le résultat des fluctuations des taux de change) et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant total investi.

Information importante

  • Lorsque des personnes ou l'entreprise ont exprimé des opinions, elles sont basées sur les conditions actuelles du marché, elles peuvent différer de celles d'autres professionnels de l'investissement et sont sujettes à modification sans préavis.

     

    Il s'agit de matériel de marketing et non d'une recommandation d'achat ou de vente d'une classe d'actifs, d'un titre ou d'une stratégie en particulier. Les exigences réglementaires qui exigent l'impartialité des recommandations d'investissement/stratégie d'investissement ne sont donc pas applicables, pas plus que les interdictions de négocier avant publication.

     

     

    EMEA2598440