flagship
10 novembre 2020

Invespective Live

Invespective Live


Inscrivez-vous dès maintenant à Invespective Live, le premier événement virtuel d’Invesco, qui aura lieu mardi 10 novembre prochain.

Notre panel d'orateurs d’exception débattra des principaux risques, défis et opportunités potentielles auxquels sont exposés les investisseurs dans la perspective de 2021. Nous aurons également le plaisir d’accueillir un invité de marque, Jean-Claude Trichet, qui nous fera part de ses réflexions sur le rôle des banques centrales dans les négociations relatives à la reprise post-pandémie.

Le calme avant la tempête : Perspectives économiques et d'investissement pour 2021

  • Le ralentissement économique dû à la pandémie de Covid-19 a été beaucoup plus sévère qu'au moment de la crise financière mondiale de 2008-09, mais la réaction des autorités monétaires et fiscales a également été beaucoup plus importante et rapide. Quelle sera la forme de la reprise à la lumière de ces différences ?
  • M. Greenwood expliquera que les politiques officielles, bien qu’apparemment similaires, produisent des résultats très différents.
  • Ces différences ont et auront des effets critiques sur les marchés monétaires et obligataires, sur la courbe des rendements, sur les marchés des actions et des devises, ainsi que sur l'activité économique et l'inflation.
  • Il est important de noter qu'un certain nombre de théories économiques largement admises sur le fonctionnement de l'économie vont être mises à l’épreuve. M. Greenwood s'attend à un « moment galiléen ».

Géopolitique et géo-économie post-pandémie : Un monde, plusieurs systèmes ?

Notre panel réunit des spécialistes d'Invesco du monde entier, pour discuter des perspectives du système international en matière de commerce mondial, d'investissement, de finances, de technologie nationale et internationale, et de sécurité collective, du point de vue des grandes économies mondiales. Les aspects régionaux comprendront les relations entre les États-Unis et l'Europe, la Chine et le monde en général ; entre l'UE, le Royaume-Uni, la Chine et le reste du monde. Les thèmes abordés incluront notamment le retour du risque politique national, des risques géopolitiques et des considérations spécifiques de sécurité nationale en matière de commerce, de technologie, d'investissements commerciaux et financiers. Les principaux enjeux iront de l'essor de la Chine au déclin de l'Occident, à la capacité de l'UE à influencer les affaires mondiales et à la relation entre les défis politiques et économiques intérieurs et l'environnement international des investissements.  

Le monde post-pandémie

Il est largement admis qu’après cette pandémie, le monde va être différent. Certaines industries ont reçu un coup fatal, d'autres vont en ressortir indemnes et d’autres encore vont bénéficier de cette rupture. Notre panel d'experts examinera la situation dans son ensemble et tentera d'identifier les principales tendances qui pourraient influencer les perspectives à long terme.

L’avenir de la santé

Les meilleures performances du secteur de la santé sur le marché boursier ont été obtenues de longue date par des entreprises qui ont saisi des opportunités de plusieurs milliards de dollars et qui se sont distinguées en améliorant considérablement la qualité, le coût et l'accès aux soins de santé. Ces entreprises sont capables d’associer les quatre parties prenantes : le patient, le médecin, l'établissement de soins et le payeur. Les quatre thèmes d'investissement à long terme, tous axés sur l'innovation, sont : 

1) la productivité de la recherche & développement 

2) le rapprochement croissant entre les soins de santé et d’autres secteurs très performants comme la technologie et la consommation 

3) l’amélioration de l'équité sociale grâce aux coûts et à l'accès aux soins 

4) le vieillissement global de la population créé des marchés importants, croissants et récurrents 

Henry Wu, gérant principal des fonds Invesco Global Health Care Innovation et Invesco Health Care, analysera chacun de ces sujets en détail.

La fin d’un mythe ou pourquoi vous devriez envisager d'investir dans l'immobilier mondial

Alors que les gros titres d'aujourd'hui voudraient vous faire croire que « le travail à domicile est la nouvelle norme », que « le commerce de détail est mort » et que « les loyers ne sont pas payés », la réalité offre un tableau très différent.

Plutôt que d’investir dans un marché britannique secoué par le Brexit, le Covid-19 et l'incertitude économique, se tourner vers le marché mondial offre la possibilité d'investir dans des immeubles de haute qualité, de louer à des locataires sérieux et à des emplacements qui ne sont pas touchés par les difficultés du Royaume-Uni.

Simon Redman, Managing Director - Gestion du portefeuille clients internationaux, chez Invesco Real Estate, déconstruira certaines de ces affirmations en présentant ce qui se passe actuellement sur le terrain, à l'échelle mondiale, avec des exemples d'études de cas tirés du portefeuille de l'équipe. M. Redman étudiera également les performances de l'immobilier dans l'environnement actuel du marché par rapport aux actions et aux obligations, et pourquoi il est temps d'envisager d'investir dans l'immobilier mondial.

Le cas de la dette des marchés émergents

Hemant Baijal passera en revue les impacts des conditions macroéconomiques actuelles et de la politique monétaire des marchés développés sur la dette des marchés émergents. Il apportera ensuite son éclairage sur les opportunités potentielles de cette classe d'actifs. Enfin, il expliquera comment, dans le scénario actuel de taux d'intérêt proches de zéro, les marchés émergents peuvent être alloués au sein d'un portefeuille obligataire.

Le passage à l’obligataire - que se cache-t-il derrière les flux record ?

Nous nous sommes tous habitués à des taux d'intérêt proches de zéro ou à des rendements obligataires peu élevés, voire même négatifs. Il est d'ailleurs probable que la situation ne change pas de sitôt. Mais le fait que les revenus puissent être difficiles à obtenir ne change rien aux attentes des investisseurs dans ce domaine. Et ces derniers se tournent de plus en plus vers les ETF pour obtenir des expositions "coeur" ainsi qu'un accès à des marchés de niche plus nombreux. Paul Syms, Responsable des produits ETF obligataires pour la région EMEA chez Invesco, examinera les flux d'ETF vers lesquels les investisseurs se sont orientés au sein de l'univers obligataire. Il évaluera ensuite les avantages et les défis liés à l'investissement dans les ETF obligataires par rapport aux obligations individuelles, et tentera de tirer des leçons de la période très volatile du début d'année. Enfin, il conclura la session en explorant certaines utilisations innovantes que vous pourriez envisager.

success failure

Des questions ?

Pour toutes questions concernant l'événement, merci de compléter le formulaire ci-contre ; un membre de notre équipe vous répondra dans les meilleurs délais.

Vos coordonnées

Lorsque vous interagissez avec nous, nous pouvons être amenés à collecter des informations à votre sujet considérées comme des données à caractère personnel en vertu des législations et des réglementations applicables. Notre Politique de confidentialité détaille notre utilisation et nos mesures de protection de vos données à caractère personnel.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité Google et les conditions d’utilisation s’appliquent.